Mondial des Cultures

Quelques photos du Mondial des Cultures 2006 à Drummondville, Québec, Canada

19 juillet 2006

Voici les impressions d'un simple visiteur. Le site officiel du Mondial est ici.


Depuis des années, j'entends parler du Mondial des Cultures de Drummondville, (qui se nommait antérieurement Festival de Folklore). Mais Drummondville c'est à 125 km de Montréal (exactement à mi-chemin entre nos deux villes principales (Montréal et Québec). Et Drummondville est une ville de 50,000 personnes à peine. Une charmante petite ville, 060715VueGen03J'ai appris qu'il y a une dizaine de permanents qui travaillent sur le Mondial toute l'année, plus 2,000 bénévoles! Deux mille bénévoles parmi une population de peut-être 20,000 adultes en âge de le faire! C'est inouï, d'autant plus qu'il y a à Drummondville beaucoup d'autres organismes qui sollicitent les bénévoles.

Tout ce travail donne des résultats. Le site (dans un parc municipal) est pittoresque, propre et très joli; tout est bien monté et tout fonctionne comme sur des roulettes. J'ai toujours été fier de notre Festival de Jazz (qui émerveille les touristes), mais ce Mondial est encore plus agréable.

J'ai pris des photos toute la journée. Elles ne sont pas très bonnes: quand il y a du mouvement dans une semi-obscurité, ma caméra ne fait pas le travail. Mais enfin voici ce que j'ai récupéré.
(Clique sur n'importe quelle image pour la voir en plus grand. Elle sera dans une nouvelle fenêtre. Pour revenir ici, ferme cette nouvelle fenêtre en cliquant sur le X en haut à droite)

060715Mackinaw01Les spectacles sont renversants. Le principal groupe est de Drummondville: c'est "Mackinaw" (http://www.mackinaw.qc.ca/francais-01.html), qui a d'ailleurs donné naissance au Mondial. Rien que samedi, ils ont présenté trois numéros différents. Sans chauvinisme, je considère leur spectacle comparable à Riverdance. Surtout que nos danses descendent du Celtique. Oh, Mackinaw n'a pas la perfection absolue de Riverdance pour la technique, et ils n'ont pas de Michael Flatley, mais par contre sa chorégraphie et ses costumes sont plus intéressants, et leur musique plus variée. D'ailleurs Mackinaw fait aussi des danses d'autres pays, pas seulement du Québec .

Et Mackinaw n'était qu'une toute petite partie du Mondial dans une seule des 9 journées! Nous avons aussi vu des performances incroyables de groupes des Indes, de Colombie et de Turquie. Et des présentations de bonne qualité d'Alsaciens, de Japonais, Portugais, Chinois et Slovaques. Seul le Burundi m'a un peu déçu, mais le problème est plutôt moi qu'eux: moi, les chants et danses africaines ne sont pas faits pour moi :-)

060715Inde03 060715Inde01

Voici des photos de la troupe des Indes. Ils bougeaient tant que ma caméra n'a pas pu les prendre nettement. Remarque quand même leurs costumes très richement exécutés et décoré d'or. Les costumes des Chinoises étaient encore plus somptueux, mais l'éloignement, l'obscurité et le mouvement m'ont empêché de prendre une bonne photo.

Je trouve que les Indiens, les Chinois et surtout les Colombiens s'éloignaient nettement du folklore et se rapprochaient de la danse moderne. Les Indiens auraient pu passer pour des Américains s'ils avaient été en blue jeans, quoique les mimes qui faisaient partie de leur danse illustraient clairement un jeune homme qui fait la cour à une jeune fille de façon traditionnelle, suivie de leurs noces. C'était sans doute du folklore traditionnel modernisé. Avec une énergie inimaginable dans une telle chaleur (mais j'y pense: 38° c'est chaud pour nous mais sans doute pas pour eux :-)

Les Colombiens (que je n'ai pas pu photographier non plus) avaient un thème Inca; leur danse se rapprochait parfois du ballet, parfois du cirque (acrobaties). Un spectacle extrêmement impressionnant et divertissant.

Les Chinoises que je n'ai pas pu photographier comme il faut (trop loin, trop sombre) faisaient une danse qui me rappelait la Déesse Hindoue avec 6 paires de bras. Superbe.

060715MiniConc01 060715MiniConc03 060715MiniConcJap02 060715OrchSlovaq02







En plus des deux scènes principales, il y a partout des mini-concerts impromptus, de 10 ou 15 minutes, un peu partout sur le site, qui ne sont même pas au programme. Ce sont des surprises. De gauche à droite: Mexique (ou Portugal?), Alsace (?) Japon et orchestre Slovaque. Parfois il y a moins d'un mètre entre les artistes et les spectateurs!

L'orchestre Slovaque était là pour accompagner la troupe de danseurs Slovaques, mais ils ont donné un concert d'une heure seuls sur une des scènes. Ils ont joué de la musique gitane, classique (Rhapsodie Hongroise et Gaieté Parisienne) et mondiale (La liste de Schindler, qui est en train de devenir un classique pour violon). Aussi visuel qu'auditif et fort spectaculaire, avec des petits trucs tels que jouer les yeux bandés. Comme les Turcs et Indiens, ils ont reçu des ovations debout à la fin.

L'agrément des spectateurs n'est pas oublié. J'ai découvert avec plaisir que devant les principales scènes, l'organisation avait placé des milliers de chaises!

060715Restaur01

060715Restaur02

Pour se nourrir et désaltérer, Il y a des restaurants très huppés et aussi des kiosques de tous genres... même des bars à bières et d'autres à vins. Très peu de hot-dogs et autres "malbouffe". Tu remarques de la viande de cerf! Quant aux queues de castor, c'est une sorte de pâtisserie du Québec plutôt rare. J'ai ai déjà entendu parler, je n'en ai jamais goûté et j'étais curieux mais il y avait une telle file devant le comptoir que j'ai abandonné.

060715Kiosque06 060715Kiosque07 060715Kiosque04 060715Kiosque03Il y a aussi de nombreux kiosques exposant et vendant de l'artisanat (et aussi quelques babioles sans intérêt) québécois et aussi de nombreux pays exotiques et fabuleux, comme le troisième de gauche :-)

Le dernier à droite offrait de la tire d'érable, un délice québécois qui n'est normalement offert qu'au printemps. Je t'en reparle plus loin.

Au kiosque Belge, je me suis dit: "Bon, voilà une experte en chocolat, à qui demander la question: 'Qu'est-ce que le chocolat Belge a de différent du Suisse et autres?' Elle m'a répondu "C'est que nous l'importons de Belgique". Ah bon :-) J'en ai acheté et j'y ai goûté. Nos chocolats canadiens sont offerts en deux variétés: au lait (crémeux mais trop sucrés) et noir (pas trop sucrés mais pas assez crémeux). J'ai trouvé le Belge dans le juste milieu. Mais c'est comme le Toblerone que j'ai enfin essayé cet hiver: je n'ai pas le palais assez discriminant pour avoir une nette préférence, compte tenu du prix.

La seule autre chose que je me suis acheté, c'est pour 15$ un beau foulard en laine d'alpaga du Pérou, très beau et soyeux au toucher.

 

060715VueGen05060715Burundi02

La principale caractéristique du Mondial reste son extraordinaire atmosphère d'amitié. Les artistes sont aussi des touristes; ils se mêlent à la foule, souvent en costume, pour voir les représentations des autres pays. Et aussi pour fraterniser. Ils ne sont pas comme les vedettes du "showbiz" qui veulent seulement se sauver et se cacher du public. Ce sont des gens qui font ça en passe-temps alors ils sont très contents d'être appréciés et le centre d'attraction.

060715Turquie03

Ils sont invitants et aiment le contact du public. Par exemple, les danseuses turques, après avoir fait leur numéro, sont restées sur la scène, ont invité des spectateurs, leur ont montré quelques petits pas et ont dansé tous ensemble.

En matière de fraternité, il nous est arrivé une aventure des plus charmantes. Une petite troupe d'une quinzaine de jeunes japonais, garçons et filles, en costume traditionnel circulait dans les allées du site, et s'arrêtait de place en place pour faire un petit numéro de danse ambulant. Nous les avons vus près d'un kiosque qui offrait de la tire d'érable.

La tire d'érable est un produit dérivé du sirop d'érable authentique comme je t'ai envoyé, un peu plus concentré, et versé sur de la neige (ou, en juillet, de la glace concassée :-). Ceci lui donne une texture assez molle pour qu'on puisse l'enrouler sur un bâtonnet, mais assez épaisse pour qu'il y reste. Le goût de ce bonbon est unique et délicieux, très sucré bien sûr, (et rares sont les gens qui n'aiment pas le goût sucré!) Et évidemment, il n'existe qu'au Québec, et c'est ainsi d'un exotisme total pour les étrangers.

060715Jap_Tire01 Or après le numéro des Japonais, je me suis éloigné pour observer les kiosques des alentours; mais mon frère s'est approché des artistes, a entamé la conversation, et a offert à une jeune japonaise de lui payer de la tire d'érable.

La petite (peut-être 14 ou 15 ans) qui comprenait très peu l'anglais et pas de français, ne semblait pas savoir ce que lui voulait cet étranger, mais Maurice l'a entraînée au kiosque et lui en a acheté un bâtonnet. Elle l'a remercié et est partie en courant. Nous pensions qu'elle avait peur de ces étranges étrangers :-) (et je ne peux pas la blâmer!) mais c'est qu'elle avait un autre spectacle à donner un peu plus loin. Nous l'avons revue avec ses amis, ils étaient 5 ou 6 à se passer cet étrange produit comme un calumet de paix :-) Ça va leur faire toute une histoire à raconter quand ils reviendront chez eux!

060715Jap_SouvenirLes choses en sont restées là, mais une demi-heure plus tard, bien plus loin sur le site, la petite est arrivée en courant. Elle avait compris que nous étions inoffensifs, et nous cherchait partout. Elle a dit "Je veux vous donner quelque chose aussi", et nous a remis un petit bout d'origami attaché à une pièce quelconque (monnaie? médaille? porte-bonheur). C'est peut-être idiot mais ceci a été pour nous un moment de bonheur. Si tous les étrangers de tous les pays se traitaient ainsi!

Oef! Tout ça en un jour sur les 11 que dure le Mondial! J'ai manqué les Suisses, les Américains, deux autres provinces du Canada, un concert symphonique, etc. etc. Et même un concert de cornemuses (pour Maurice :-) C'est sûr et certain que l'an prochain j'y viendrai au moins trois fois.

Les seuls inconvénients c'est que j'ai manqué, dans la même fin de semaine, des spectacles du Festival Juste pour Rire et du Festival Nuits d'Afrique à Montréal, du Festival Classique de Lanaudière, du Festival d'Été à Québec, du Festival de Blues à Mont-Tremblant, des semi-finales de volley et ça, ce n'est que les événements internationaux, sans compter les concerts dans nos parcs, un match de football (canadien), du théâtre d'été un peu partout...

En conclusion, j'ai presque envie de te dire «Tineke, tu veux voir le monde? Alors viens le voir à Drummondville l'an prochain!» :-) Je me contente de te suggérer d'aller aux festivals de culture mondiale qui se produisent en Europe. J'ai vu qu'il y en a notamment à Dijon, Dubrovnik et Malmedy. Sur le site du Mondial, il y a un lien au Festival de "Confolens" qui a l'air bien, quoique j'ai dû chercher est cette localité (en Charente). Et puis sur le site de Mackinaw, il y a une liste de leurs spectacles passés et futurs.

Troupes682Ils n'auront pas la taille et la qualité de celui de Drummondville qu'on dit le plus gros au monde. Quoique plus gros n'est pas nécessairement meilleur. D'ailleurs je crois que le Festival de Jazz est devenu *trop* gros, trop diversifié, bref moins bon. Mais le Mondial de Drummondville n'en est pas encore là. Voici une reproduction de leur dépliant, montrant les troupes participantes.

P.S. - N'oublie pas *leur* site où en plus du vidéo (comme tu sais: Alt+Enter pour le voir en plein écran) il y a maintenant des centaines de photos de qualité professionnelle, mais sans mes commentaires :-) Tu pourras voir les troupes de Chine et Colombie que j'ai ratées; et bien d'autres. Pour des superbes photos des costumes: http://www.pbase.com/rebelxt/mondialculture

Le mot de la fin en vidéo!

           

Posté par RJcb à 07:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]